Historique du Conseil

Le 23 juillet 1981 demande au député d’état de l’époque M. Georges A. Lafortune conjointement avec René Lachance et Claude Chrétien de fonder un conseil à ville de Vanier,

Le 24 septembre 1981 rencontre avec Claude Tremblay du conseil 446. Gil Gobeil du conseil 446. le frère Léonard Lacoursière du conseil 5791, Gilles Plante, échevin. Guy Pépin, marguiller et Adrien Laflamme, curé de la paroisse de Notre-Dame-de-Recouvrance.

Après explication et discussions sur les motifs pour fonder un conseil à Vanier, le comité présent a décidé que les démarches soient poursuivies pour que Ville de Vanier ait son conseil. C’est alors que René Lachance fut nommé président. Claude Tremblay, vice-président, Gilles Plante secrétaire-archiviste, Guy Pépin, secrétaire-trésorier, Gil Gobeil intendant, Claude Chrétien et le frère léonard, sentinelles.

Le 23 octobre 1981, premiere soirée d’information invitant les chevaliers non en règle et les futurs chevaliers à assister à cette rencontre. La publicité a alors été faite dans les feuillets paroissiaux des deux paroisses, soit St-Eugène et Notre-Dame-de-Recouvrance et ainsi que dans le journal de Québec pour inviter les gens à venir en grand nombre.

Le 28 septembre 1981, le maire de Vanier d’alors, M. Jean-Paul Nolin, nous félicite et nous incite à entreprendre nos démarches afin que sa ville soit dotée d’un conseil de Chevaliers de Colomb en nous mentionnant que son conseil de ville est favorable à une telle implantation et nous souhaite la bienvenue dans sa ville.

Voici les dates réelles et les démarches qui ont été entreprises par le comité provisoire parrainé par le conseil 5791 Frontenac Duberger. Durant la première année, le comité s’est impliqué dans Vanier à trouver des chevaliers non en règle qui seraient intéressés à rejoindre nos rangs et qui avaient encore le gout de faire de la chevalerie. Pour en nommer quelques-uns, M. Jean-Thomas Poulin qui a représenté les chevaliers auprès de la St-Vincent-de-Paul, Jacques Larose auprès de Parent-secours, Guy Pépin auprès des marguilliers, Gilles Plante auprès du conseil de ville et quelques membres d’alors ont fait plusieurs activités pour ramasser des fonds pour que le conseil puisse faire des dons aux organismes qui en avait besoin.

Mentionnons Claude Tremblay, premier président de la campagne des oeuvres charitables du conseil en 1981, Gil Gobeil, premier intendant à organiser des soirées et des divertissements pour les membres, René Lachance et Claude Chrétien qui ont travaillé à recruter des membres et préparé une initiation pour 31 nouveaux frères chevaliers dans notre salle. Auprès plusieurs rencontres, 2 à 3 fois par semaine au début, nous avons réussi à avoir notre charte le 23 juin 1982. Avec les efforts de tous la première année de comité de fondation de conseil, le conseil a réussi à distribuer une somme de 1 150 $ en dons.